Apport personnel franchise

À jour en Février 2018

Écrit par les experts Ooreka

La franchise est une stratégie d'entreprise où le franchiseur développe un réseau de franchisés à partir d'un concept et de son savoir-faire.

Pour ouvrir une franchise, les démarches comprennent :

Apport personnel franchise : 10 000 € à 1,5 million d'euros

Pour ouvrir une franchise, le franchisé a besoin d'un investissement global pour pouvoir mener à bien son projet : il doit donc disposer d'un minimum de moyens financiers à compléter si besoin par un emprunt bancaire.

Bénéficier d'un apport personnel facilite le recours aux emprunts car il donne plus de crédibilité auprès des banques.

Apport personnel franchise nécessaire : selon le type de franchise

Le montant de l'apport personnel détermine le type de franchise accessible au franchisé :

  • à partir de 10 000 €,
  • jusqu'à 1,5 million €.

Les franchises les plus chères sont celles qui demandent des locaux importants d'une grande superficie ou très bien situés (centre ville, zones commerciales).

Les franchises de services ou situées à domicile demandent moins d'apport personnel que les franchises de commerce.

Le niveau d'investissement dépend des chaînes et de l'importance du projet.

Bon à savoir : Il ne faut pas non plus négliger les stocks qui sont souvent très élevés et qui ont un coût...

Apport personnel franchise : les frais à couvrir

L'apport personnel représente habituellement 30 % à 50 % de l'investissement global pour démarrer une activité.

L'investissement de départ s'entend bien souvent « hors droit au bail » qui sera donc un poste important à ne pas négliger.

L'apport personnel pour une franchise couvre habituellement :

  • les droits d'entrée,
  • le coût d'aménagement, les équipements, les stocks,
  • les frais d'établissement (frais de constitution de la société),
  • les frais de publicité et les frais de démarrage,
  • le fonds de roulement.

Il ne faudra pas omettre les redevances dues au franchiseur.

Droit d'entrée et apport personnel franchise

Le droit d'entrée correspond au « visa d'entrée » dans le réseau.

Le droit d'entrée, aussi appelé redevance initiale forfaitaire (RIF), est une redevance qui rétribue les services rendus par le franchiseur avant l'ouverture d'exploitation.

Il se distingue donc des royalties qui sont dues au franchiseur pour les services rendus pendant la durée du contrat.

Il peut s'exprimer de différentes façons :

  • proportionnellement au CA,
  • ou forfaitairement.

Apport personnel franchise : que couvre la redevance initiale forfaitaire ?

La somme à régler pour le droit d'entrée correspond bien souvent :

  • au droit d'enseigne,
  • à diverses prestations : formation, recherche de l'emplacement ou de financement, assistance à l'ouverture,
  • à l'exclusivité accordée par le franchiseur,
  • à sa clientèle,
  • au recrutement ou la mise à disposition de personnel prêté pour la préouverture,
  • à ses méthodes de travail, son savoir-faire.

Certaines enseignes ne demandent pas de droits d'entrée mais elles peuvent se rémunérer sur les produits qu'elles vendent aux franchisés.

Important : Soyez attentif aux réseaux de service qui demandent des droits d'entrée importants alors qu'il n'y a pas de formation ni une marque qui apporte une vraie valeur ajoutée.

Droit d'entrée : pas payé avant la signature du contrat

Le montant du droit d'entrée est assez complexe à évaluer, en revanche ce dernier ne se verse pas à n'importe quel moment.

Dans tous les cas, les modalités de paiement du droit d'entrée et des royalties seront précisées par écrit dans le contrat de franchise.

Le droit d'entrée ne sera donc pas payé avant la signature du contrat.

Apport personnel franchise : droit d'entrée dans les cas spéciaux

Deux cas spécifiques :

  • en cas de renouvellement : en règle générale, vous n'avez pas à payer de droit d'entrée aussi élevé que pour l'ouverture de la franchise, toutefois, il peut vous être demandé une petite somme,
  • pour l'ouverture d'un autre point de vente : vous devrez acquitter une nouvelle fois cette redevance. N'hésitez pas à négocier ce montant car le franchiseur n'aura pas à vous former car vous n'êtes plus un débutant.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !